skip to content »

autolubitel-nk.ru

Indigirka allliance dating

Entre-temps le HMS Dreadnought avait fait son entrée sur la scène et de nouveaux concepts de guerre navale apparaissaient.Un ministère de la marine fut institué pour l’occasion, et un nouvel état-major fut établi.

indigirka allliance dating-56indigirka allliance dating-67indigirka allliance dating-40

En 1907 un ambitieux programme de réarmement fut entrepris par le Tsar.Il s’agissait aussi des 17 Pruitki, 3 Beztrashni, 4 Boiki, 2 Grozni, 9 Zadorni, 5 Tverdi, 11 Lovki, 10 Bditelni, 8 Storozhevoi, 8 ukraina, 4 bukharski, 4 Gaidamak, 4 Kondratenko, et 4 Shestakov.-23 Torpilleurs: La Russie comptait en 1914 une poignée de torpilleurs dits de haute mer, les autres ayant étés ferraillés après 1905.Il y avait en service les anciens bâtiments N°132, 260, 252, 253, 256, 104, 212, 213, 6 de la classe Pernov, 9 de la classe Cyclone, restants de l’immense flotte, seconde flotte de torpilleurs au monde derrière la France, car issus de la même doctrine de la « jeune école ».-35 Submersibles: Pionnière également de ce domaine, la Russie alignait une force de bâtiments de ce type en 1905.En 1911, devant le refroidissement des relations diplomatiques avec l’Allemagne, l’amirauté fit passer un projet de renforcement de la baltique avec trois escadre, mais ne reçut de la Duma que l’autorisation de procéder à la construction de 4 croiseurs de bataille, 4 croiseurs, 36 destroyers, 12 submersibles.L’escadre du pacifique serait renforcée de 2 croiseurs et 6 submersibles.Ce plan faisait état de deux escadres pour ces deux flottes, celle de la mer noire restant inchangée.

( La flotte Turque désuette et immobilisée ne constituait plus de menace ).

Ce premier plan naval prévoyait naturellement l’intégration de cuirassés Dreadnoughts, mais aussi de croiseurs de bataille, ce qui devait faire de la Russie le troisième pays à en disposer après les flottes Britanniques et Allemandes, et alors que le Japon se préparait à faire de même.

Chaque escadre devait compter pas moins de 8 dreadnoughts, 4 croiseurs de bataille, 9 croiseurs et 36 destroyers, mais le projet, soumis au vote de la Douma, fut néammoins restreint à une unique escadre pour la Baltique qui au final ne vota pas la loi de financement subséquente.

Le peuple Russe fut frappé de sturpeur et le ressentiment suite à cet épisode dramatique allait conduire à une véritable révolte, noyée d’abord dans le sang selon les vieilles méthodes féodales du Tsar ( comme le dimanche sanglant de Saint petersburg en 1905 ), et avec des crises très sérieuses comme la tentative de soulèvement de la flotte de la mer noire à la suite de la mutinerie du Potemkine.

Puis le Tsar tenta d’amadouer la population en effectuant quelques réformes comme la création d’une constitution démocratique et la fondation du parlement Russe élu, la Douma.

Une quarantaine d’autres allaient suivre pendant la guerre.